Initialement publié en août 2012 sur son site anatomyofgames.com dans lequel il décortique principalement des jeux NES, Jeremy Parish – rédacteur pour divers sites américains comme gamespite.net ou usgamer.net – propose une édition papier de son analyse consacrée à la trilogie Castlevania sur NES. Dans celle-ci, il dissèque pas à pas et sans concession le level-design des épisodes 8-bits dans un style plutôt détendu (il considère son travail d’amateur d’ailleurs).

The Anatomy of Castlevania Hardback Cover.inddLa couverture de l’ouvrage

Pourtant, si les premiers chapitres semblent davantage raconter le déroulement de l’épisode originel au fur et à mesure qu’autre chose sans être particulièrement passionnants pour tout fan connaissant déjà le jeu par cœur, l’écriture s’affine progressivement et l’auteur parvient à mettre en lumière tout le sel et la qualité (sans oublier les défauts, notamment ceux de Simon’s Quest !) des hits de Konami. En effet, il faut parcourir ses réflexions sur les deux premiers épisodes pour bien comprendre toute la teneur de ses propos sur Dracula’s Curse qui retranscrivent finalement bien l’évolution des mécanismes de la licence sur ces trois opus, même si Jeremy Parish a un peu tendance à se perdre en considérations futiles.

The Anatomy of Castlevania Volume 1 p 14Extrait N°1

Aussi, bien que l’on puisse autant déplorer qu’apprécier le ton parfois un peu trop relâché pour une analyse de cette ampleur, The Anatomy of Castlevania Volume 1 offre un regard de joueur digne d’intérêt (uniquement pour les anglophones bien sûr) sur ses 80 pages ingénieusement entrecoupées du point de vue analytique d’autres joueurs américains sur divers aspects des jeux NES et également de Vampire Killer sur MSX2 ou de Haunted Castle en arcade. En d’autres termes, il s’agit là d’une lecture très recommandable disponible aux formats papier et pdf s’adressant davantage aux amateurs de la magie des pixels 8-bits désirant avoir une autre approche des débuts de la licence, mais si seulement la prose de son auteur vous intéresse, il suffit de lire gratuitement son analyse à partir d’ici (pensez à bien descendre jusqu’en bas à chaque nouvelle page pour pouvoir cliquer sur la suivante) ou à naviguer à partir du sommaire du site !

The Anatomy of Castlevania Volume 1 p 37Extrait N°2