Paru chez Futabasha en 1987 au Japon uniquement, Akumajō Dracula : Kojō no Shitō (ou The Devil Castle Dracula : the Battle of old Castle) est un livre-jeu réalisé par le studio Hard et Akira Takeda (illustrations de Mansai Futeki), plus communément appelé « livre dont vous êtes le héros » – c’est-à-dire un roman interactif dont le déroulement dépend des choix du lecteur – basé sur une histoire non canonique de la licence Akumajo Dracula / Castlevania.

Front coversLa jaquette (à gauche) et la couverture du livre (à droite)

***

Le scénario

Dans cet ouvrage dont l’action se situe dans les années cinquante, on incarne un acteur appelé Simon Belmondo (ou Belmont), descendant du héros éponyme, sur le tournage d’un film retraçant les exploits de son aïeul ! Hélas pour lui, rien ne se passe comme prévu car le vrai Dracula est accidentellement ressuscité et enlève Lucy Lane, l’actrice principale du film. Aussi, le jeune acteur n’aura d’autre choix que d’endosser pour de vrai le rôle de son illustre ancêtre et de partir vaincre Dracula. Au cours de son aventure, il pourra notamment rencontrer la majorité des bosses de l’épisode originel sur Famicom Disk System / NES : la chauve-souris géante, la momie, Igor, la créature de Frankenstein, et la Mort !

BossesQuelques vieilles connaissances…

***

Les personnages

Simon BelmondoSimon Belmondo

Il est le descendant de Simon Belmont dans les années cinquante, acteur de cinéma et héros malgré lui de l’aventure…

Lucy LaneLucy Lane

Elle est l’actrice qui interprète la fiancée de Simon Belmont, Mina. Elle sera kidnappée par le vrai Comte Dracula.

Christopher BeeChristopher Bee

Il est l’acteur qui joue Dracula dans le film. Il sera tué avec le réalisateur Trans Fisher et le reste de l’équipe de tournage.

Count DraculaDracula

C’est le seigneur des vampires dont les pouvoirs ont été scellés il y a 400 ans par Simon Belmont et qui revient des ténèbres après que Simon ait sans le savoir brisé le sceau qui le retenait prisonnier.

King Gregoriano IVGregoriano IV

C’est l’ancien roi de Transylvanie tué par Dracula il y a 500 ans et devenu le serviteur fantôme de ce dernier.

***

Avis

Difficile de se forger une opinion sur un ouvrage de ce genre uniquement en japonais quand on ne connait pas cette langue ! On pourra néanmoins s’accorder sur la reprise fantaisiste de nombreux éléments de l’épisode fondateur sorti un an plus tôt, lui-même parodie du cinéma d’horreur occidental des années trente à soixante-dix, faisant de cette œuvre une véritable mise en abyme aux dénouements multiples du jeu vidéo dont il s’inspire…

The EndLa fin ?