C’est via son compte sur le réseau social Twitter que Dave Cox, le producteur de la trilogie Lords of Shadow, a annoncé ce matin son départ de Konami à la fin de la journée après 17 années au sein de l’entreprise.

Embauché en 1997 dans la branche européenne de l’éditeur en tant que product manager (ou chef de produit), Dave Cox est responsable de l’édition limitée de Symphony of the Night incluant l’OST du jeu et un mini-artbook composés d’œuvres de l’illustratrice Ayami Kojima sur ce même titre. Par la suite, il eût la charge d’assurer la promotion de jeux comme Metal Gear Solid, Silent Hill, Pro Evolution Soccer, ou encore Suikoden.

Dave CoxGrimpant les échelons au sein de la firme au fur et à mesure des années pour devenir producteur, c’est grâce à sa ténacité à présenter une démo du projet Lords of Shadow sur lequel il avait mis au travail le studio espagnol de MercurySteam qu’il impressionna les pontes de Konami et obtint le feu vert des dirigeants pour la poursuite du développement alors que ceux-ci pensaient le suspendre ! Au passage, il évincera le projet d’un Castlevania HD soutenu par Koji Igarashi, alors grand manitou de la licence, et deviendra le nouveau visage de l’éditeur pour la franchise, multipliant les interviews.

L’énorme succès du premier Lords of Shadow en 2010 sera inattendu pour l’équipe et engendrera la mise en chantier de deux suites, d’abord Mirror of Fate sur 3DS (sorti en 2013) et de Lords of Shadow 2 sur PC, PS3 et Xbox 360 (dans les bacs en 2014), propulsant Dave Cox davantage sur le devant de la scène. Fan de la licence (notamment de Super Castlevania IV) depuis bien longtemps, le producteur avoue se sentir privilégié :

« Je n’aurais jamais imaginé dans mes rêves les plus fous qu’on me donnerait l’opportunité de mener le développement d’un Castlevania. »

Et il rajoute :

« Je n’aurais jamais imaginé qu’il deviendrait l’épisode le mieux vendu dans l’histoire de la série non plus. »

Dave Cox n’explique pas les raisons de son départ, peut-être que les critiques et les ventes mitigées de Lords of Shadow 2 y sont pour quelque chose. En tout cas, il remercie toutes les personnes l’ayant soutenu avec son équipe ces dernières années et tease son futur projet après une pause bien méritée !

Ainsi, après le départ de Koji Igarashi en mars dernier, c’est celui qui l’a remplacé à la tête de la licence qui quitte à son tour Konami, laissant la série un peu orpheline même s’il a toujours déclaré qu’il ne ferait plus d’autres épisodes après la trilogie Lords of Shadow. La question que les fans se posent dès aujourd’hui est la suivante : quel avenir pour Castlevania ?