Si le producteur Adi Shankar avait déjà évoqué s’occuper d’une série animée Castlevania sur son compte Facebook le 26 août 2015 en compagnie de Kevin Klonde et Fred Seibert, le propriétaire de Frederator Studios (société produisant des séries d’animation), lequel avait laissé entendre travailler sur l’adaptation d’une vieille licence de jeux vidéo il y a à peine quelques semaines, la chaîne de télévision à la demande Netflix vient de confirmer leurs propos en annonçant une première saison pour 2017 !

Netflix logo

Castlevania sur Netflix, qui y aurait cru ?

On parle de 4 épisodes de 30 minutes environ pour le moment et d’une seconde saison prévue pour 2018 mais il n’est pas encore clair s’il s’agit là du nombre total d’épisodes de la série ou juste de ceux de la saison 1… Ce qui est certain en revanche, c’est que Warren Ellis est en charge du script s’inspirant des évènements de Dracula’s Curse, information d’autant plus intéressante qu’elle rappelle un autre projet lié à la licence (et au même volet de la saga qui plus est !) sur lequel oeuvrait également le scénariste de comics et romancier il y a quelques années : un film d’animation qui n’a finalement jamais vu le jour… De là à imaginer que la série Netflix n’en soit l’aboutissement, il n’y a qu’un pas à faire (même si à l’heure actuelle cela ne reste que pure spéculation), d’autant plus que le scénario semblait déjà assez avancé avant l’avortement du projet !

Dans une interview pour le site Collider suite à ses déclarations en août 2015, Adi Shankar avait en outre révélé que les droits avaient déjà été acquis par ses acolytes Kevin Kolde et Fred Seibert il y a quelques années, que la série serait très violente et gore destinée évidemment à un public adulte en prenant pour influences des animes comme Akira, Ghost in the Shell, Ninja Scroll et Young Justice , sans oublier qu’il y aurait beaucoup de clins d’oeil et autres références pour les fans, mais également que la musique se rapprocherait davantage de la fibre heavy metal des premiers épisodes de la licence que du style orchestre symphonique…

Adi Shankar

Adi Shankar

Pour le moment, en attendant les premières images (sinon un trailer) de la série, il n’y a qu’à espérer que le producteur de Dredd (2012), et de fan films comme Punisher : Dirty Laundry (2012) ou Power Rangers (2015) dise vrai quand il affirme – toujours sur son compte Facebook :

Cela va être noir, satirique, et après une décennie de propagande, [la série] va remettre le sous-genre vampirique sur la tête.

(26 août 2015)

ou encore

Je garantis personnellement que cela mettra fin à la malédiction et qu’il s’agira de la première bonne adaptation d’un jeu vidéo en Occident.

(8 février 2017)

On croise les doigts !