Un projet de film d’animation basé sur Dracula’s Curse pour une sortie prévue directement en DVD a été débuté en 2007 produit par les studios Project 51 avec le scénariste de comics et romancier Warren Ellis à l’écriture du script accompagné du peintre et illustrateur James Jean à la direction artistique. Hélas, cela restera à l’état d’ébauche et peu d’informations ont filtré, le site de Project 51 et le blog de Warren Ellis sur l’avancement de son travail étant aujourd’hui tous les deux hors-ligne (même s’il est encore possible de parcourir quelques pages grâce au site archive.org).

Dracula's Curse Concept ArtConcept art N°1

Il devait s’agir à l’origine d’un film d’animation de 80 minutes reprenant l’histoire de Trevor Belmont et de ses alliés Sypha Belnades et Alucard dans leur lutte contre le Comte Dracula voulant se venger de l’humanité en 1476, soit un an après l’exécution de sa femme Lisa. Le scénariste expliquait notamment sur son blog qu’il travaillait en collaboration avec Konami et avec l’aval du producteur de la licence de l’époque Koji Igarashi. Il avouait avoir rapidement écarté le personnage de Grant Danasty du script avant que le projet ne se transforme en une trilogie de films d’animation, chacun censé se focaliser sur un protagoniste, aussi le pirate ne devait pas apparaître dans le premier volet.

Un autre document consultable ici (mais dont la véracité ou le caractère officiel sont inconnus) apporte des précisions supplémentaires sur l’ambition du projet aujourd’hui avorté. On y apprend notamment qu’il ne devait plus s’agir d’animation traditionnelle mais d’un film comme 300 ou Sin City qui devait sortir en parallèle de l’adaptation cinématographique de la licence et d’un nouvel épisode sur PS3 et Xbox 360 prévus pour 2009 (projets également avortés, le jeu vidéo dont il est question devait probablement être celui d’IGA qui était en concurrence avec Lords of Shadow du studio espagnol MercurySteam). Ce document offre un synopsis en anglais dont voici la traduction :

« C’est l’année 1475 dans le village de Lupu. Une docteresse appelée Lisa Tepes traite un patient à son cabinet. Soudain, un groupe de soldats ecclésiastiques en colère mené par un évêque arrive à sa porte et l’accuse de pratiquer la sorcellerie. Avec la bénédiction des habitants du village, ils l’enlèvent de son logis et l’exécutent sur un bûcher. Dracula apparaît devant les villageois et les prévient qu’il reviendra dans un an pour se venger du meurtre de son épouse. Après le message du Comte au peuple de Lupu à travers un miroir magique, une silhouette mystérieuse lui conseille de ne pas faire de mal aux innocents qui n’ont rien à voir avec la mort de Lisa. Dracula frappe alors l’inconnu, peut-être mortellement… Un an plus tard dans la ville de Targoviste, les habitants écoutent l’archevêque railler l’avertissement de Dracula et célèbrent l’anniversaire de la mort de Lisa Tepes. Le vampire fait alors irruption, mais cette fois il déchaîne ses troupes de monstres sur la ville, et ne laisse aucun survivant, ni homme, ni femme ou même enfant. L’archevêque lui aussi retourne à son créateur dans l’assaut. Dracula ordonne ensuite à son armée démoniaque d’attaquer toutes les villes avoisinantes.

Trevor & Sypha Concept ArtConcept art N°2

Ailleurs, l’héritier du clan légendaire de chasseurs de vampires Trevor Belmont sort d’une taverne et se rend dans la ville de Gresit, laquelle se trouve être au beau milieu d’une attaque des armées de Dracula. Fasciné par ce spectacle, il s’approche des portes de la cité puis de la place du marché. Il fait maintenant jour et les forces du Comte ne sont plus là car elles n’attaquent que la nuit. Les gens essaient de reprendre le cours de leur existence mais après avoir discuté avec la population traumatisée, Trevor rencontre un vieil homme qui lui raconte la légende d’un héros endormi sous la ville qui se réveillera pour sauver le pays le moment venu. Mais bien sûr l’Eglise ne croit pas en cette prophétie et c’est à ce moment que le Belmont empêche le conteur de se faire lyncher par des soldats ecclésiastiques. C’est avec gratitude que le vieil homme connu sous le nom de l’Ancien révèle à Trevor qu’il fait partie d’un groupe appelé les Orateurs. L’Ancien amène alors son sauveur au repaire de sa confrérie, une vieille grange délabrée, pour qu’il rencontre ses pairs. Ces prophètes se cachent car l’Eglise les a publiquement accusé de l’invasion démoniaque afin de couvrir sa propre responsabilité. Les Orateurs sont d’habitude une tribu de nomades mais ils sont restés à Gresit pour aider le peuple mais également car la petite-fille de l’Ancien, elle-même membre de cet ordre, est partie à la recherche du sauveur endormi sous la ville mais n’est pas encore revenue. Compatissant avec les Orateurs, Trevor leur propose alors un marché : ils devront quitter la ville pour aller dans un endroit plus sûr s’il retrouve la petite-fille de l’Ancien.

Sypha Concept ArtConcept art N°3

Le chasseur de vampires traverse les catacombes de Gresit vers un hall souterrain. Il y trouve la statue d’une femme en robe d’Orateur appelée Sypha. C’est alors qu’il est attaqué par un Cyclope qui a le pouvoir de lancer des rayons pétrifiants de son unique œil. Trevor parvient à le vaincre grâce à ses compétences de guerrier accompli. Le monstre tué, le sort est rompu et la statue de pierre devient chair et sang. Sypha reprend conscience et Trevor la convainc de le suivre jusqu’à son grand-père. De retour à Gresit, le chasseur de vampires tente de persuader le chef du village (appelé le Maître) de protéger les Orateurs, en vain ; celui-ci confesse en effet avoir perdu toute autorité car la ville est sous le contrôle de l’Eglise. A ce moment de désespoir, Trevor est escorté par des soldats ecclésiastiques à l’évêque qui a mené l’exécution de Lisa Tepes. Il ordonne au Belmont de quitter Gresit parce qu’il croit que sa lignée est en partie responsable de la situation actuelle. Il informe Trevor de son intention d’exterminer les Orateurs. Dans un dernier effort, Trevor tente de convaincre la confrérie de quitter la ville mais ses membres refusent à nouveau. Cette fois, ce sont eux qui le persuadent de rester et de défendre Gresit !

Alucard Concept ArtConcept art N°4

L’Eglise attaque alors la grange mais les Orateurs sont partis, tous cachés à l’abri dans le hall souterrain où Trevor a vaincu le Cyclope. Alors que le chasseur de vampires combat les soldats ecclésiastiques, le peuple de Gresit finit par retrouver ses esprits et se met à l’aider dans sa lutte. Les forces de Dracula s’ajoutent à la bataille à la nuit tombée, s’infiltrant dans l’église et assassinant l’évêque. Les civils suivent Trevor et combattent les démons pour la première fois mais beaucoup de pertes sont à déplorer. Alors que le combat fait rage, le sol s’effondre et fait tomber Trevor et Sypha dans les profondeurs des catacombes. Ils évitent nombre de pièges mortels jusqu’à atteindre une chambre centrale. Un cercueil relié à des tuyaux se trouve au milieu de la pièce. Trevor déclenche accidentellement un mécanisme qui ouvre le tombeau. Une ombre pâle se dresse alors : il s’agit d’Alucard, la silhouette mystérieuse qui avait averti Dracula de ne pas faire de mal aux innocents il y a un an ! Croyant avoir affaire au Comte lui-même, Trevor l’attaque mais il est vite dépassé par son adversaire. Avant qu’Alucard ne remporte la victoire, il révèle à Sypha et Trevor sa véritable identité : il est le fils de Dracula et le sauveur endormi de la prophétie ! Il a fait le serment de mettre un terme au règne de terreur de son père car c’est ce que sa mère aurait voulu. Le trio finit par quitter la chambre centrale ensemble, tous prêts à aller combattre Dracula… »

Cyclops Concept ArtConcept art N°5

Pour conclure, on ne peut qu’être surpris de l’annulation du projet alors que les choses semblaient aussi avancées. On peut cependant supposer que l’éviction d’IGA à la tête de licence au profit de Dave Cox pour Lords of Shadow soit en grande partie responsable de la décision de Konami d’abandonner les travaux. En effet, s’agissant d’un reboot de la franchise Castlevania, le jeu de MercurySteam partait sur de nouvelles bases pour la saga et un film d’animation autour d’une chronologie et de protagonistes différents pouvait parasiter la bonne compréhension du public ciblé. Mais aurons-nous un jour le fin mot de l’histoire ?