Malgré une orthographe souvent écorchée, c’est bien sous celle de Sypha Belnades que ce personnage important de la licence est officiellement reconnu. Celui-ci fait partie de l’équipe de héros d’Akumajō Densetsu sur Famicom ou Castlevania III : Dracula’s Curse sur NES aux côtés de Trevor Belmont, Grant Danasty et Alucard. Bien que les artworks et le manuel lui laissent clairement des traits masculins, c’est pourtant bien d’une femme dont il s’agit, la supercherie étant découverte à la fin du jeu avec ce personnage qui tombe dans les bras de Trevor et laisse apparaître sa longue chevelure blonde.

Sypha Belnades 01Sypha est bien une femme !

Sypha Belnades est une puissante sorcière pouvant commander les pouvoirs des éléments (feu, glace, éclair) grâce à un bâton magique. Sur ordre de l’Eglise, elle partira défaire Dracula et ses sbires en 1476. Cependant, elle sera mise en échec par le cyclope qui la transformera en statue de pierre (même si un tel sort est davantage l’œuvre de Médusa). Il lui faudra attendre l’arrivée de Trevor qui parviendra à vaincre le monstre à un œil et la délivrera de son sortilège pétrificateur. La sorcière décidera de se joindre à son sauveur pour aller mettre un terme au règne de terreur du Prince des Ténèbres.  Une fois leur tâche accomplie, c’est du haut d’une falaise que Sypha et Trevor contemplent l’effondrement de la sombre bâtisse et se rapprochent l’un de l’autre. Ils finiront par se marier – non sans provoquer la jalousie de Grant Danasty qui était lui aussi amoureux de la sorcière – et avoir des enfants qui porteront le lourd héritage de chasseurs de vampires à leur tour. D’ailleurs, quelques 250 ans plus tard, Juste Belmont sera reconnu comme ayant d’excellentes dispositions à l’usage de la magie. L’Histoire considèrera Sypha avec ses équipiers Grant et Alucard comme « les trois guerriers légendaires » dont les exploits seront contés de génération en génération.

Sypha Belnades 02De sorcière puissante à épouse aimante, il n’y a qu’un pas…

En outre, Sypha Belnades est un personnage jouable dans Judgment sur Wii où elle a un compte à régler avec Carmilla. On remarquera que son apparence dans cet épisode ne laisse absolument aucune ambiguïté sur son genre. Elle est également à l’affiche du pachislot Akumajō Dracula III en tant que soutien de Trevor, et on la retrouve en tant que boss zombie aux côtés de ses anciens alliés de Dracula’s Curse dans Symphony of the Night puis dans Portrait of Ruin.

Sypha Belnades 03Sypha dans Castlevania : Judgment (à gauche) et dans le pachislot Akumajō Dracula III (à droite)

Pourtant, malgré son lien très étroit avec la famille Belmont, le nom Belnades ne s’éteindra pas avec Sypha ; en effet, d’autres personnages affiliés à ce clan interviendront dans des épisodes ultérieurs, comme Carrie et Camilla Fernandez au XIXème siècle (apparaissant dans Castlevania 64 et Legacy of Darkness), Charlotte Aulin au XXème siècle (issue de Portrait of Ruin) et Yoko Belnades au XXIème siècle (provenant d’Aria et Dawn of Sorrow). De plus, il semble intéressant de souligner les points communs qu’elle partage avec Shanoa – le personnage principal d’Order of Ecclesia – à savoir la forte prédisposition à la magie et l’appartenance à un ordre ecclésiastique. Enfin, Sypha est présente dans la chronologie Lords of Shadow. Si elle retrouve son statut d’épouse de Trevor Belmont, elle y est également la mère de Simon et mourra dans une attaque des forces de Dracula pour sauver son unique enfant en 1072. Dans Mirror of Fate, elle aidera son fils sous la forme d’un fantôme protecteur appelé l’Esprit de Belnades.

Sypha Belnades 04Sypha revue et corrigée dans Mirror of Fate