Sacrifiant lui aussi à la mode des éditions collectors, Lords of Shadow 2 a ainsi été pourvu de plusieurs versions : la « simple » contenant juste le jeu, la limitée / Premium (ou encore Dracula’s Tomb), la Special Edition destinée aux marchés italien et britannique qui ne disposent pas de la précédente, et enfin l’édition exclusive Zavvi (un site marchand anglais) qui comporte un steelbook en sus du jeu. Sur le papier, la Dracula’s Tomb avait initialement de quoi ravir les collectionneurs de Castlevania pour un prix estimé à 119€ : un énorme coffret en forme de tombe devait abriter le jeu dans sa version simple, un artbook, un steelbook, et quatre figurines d’une dizaine de centimètres !

Pub initialeL’édition annoncée

Cependant, Konami changea son fusil d’épaule et modifia à peine un mois avant la sortie de Lords of Shadow 2 le contenu auparavant annoncé avec une baisse de prix (99€) : la tombe changea de design (et de matière probablement), le jeu dans son édition simple fût oublié pour se loger directement dans le steelbook avec quelques DLC pour faire passer la pilule, et surtout l’une des figurines promises – et non des moindres ! – passa à la trappe (officiellement pour des problèmes de délais de fabrication) : celle de Dracula, triste ironie pour un jeu permettant d’incarner le Prince des Ténèbres lui-même !

SAMSUNGLa tombe finale et son contenu (artbook et jeu en steelbook)

Aussi, on ne peut qu’être déçu devant le résultat final : la tombe qu’on attendait en plastique ou autre matière similaire (comme la Pandora’s box de God of War III par exemple) est en carton rigide, certes sobre et assez classe dans l’ensemble mais loin d’être ornée de détails savoureux appréciés des collectionneurs, le steelbook est assez réussi quant à lui excepté que le titre du jeu est absent de la tranche (sic), l’artbook est plutôt sympathique mais n’est qu’un bien pâle reflet de l’officiel sorti chez Titan Books en anglais et Huggin & Munnin en France, et les figurines rescapées ne sont pas très jolies… Bref, on est loin de la qualité et du soin attendus pour clore la trilogie Lords of Shadow comme il se devait ! Par exemple, une seule grande et belle figurine de Dracula aurait été préférable à quatre puis trois petites qu’on préfère laisser dormir au fond de la tombe que de les exposer…

SAMSUNGTout au fond de la tombe se cachent ces trois malheureuses figurines…

Passée la déception, on notera l’effort de la chaîne de magasins Micromania qui offrait en cadeau de précommande le guide officiel du jeu (celui-ci étant du même coup le premier du genre à sortir en France !), ensuite vendu à 15€. Celui-ci, sans être d’une qualité rédactionnelle éblouissante, a pourtant le défaut d’être édité dans un format bâtard, trop large pour rentrer dans une bibliothèque correctement…

SAMSUNGLe guide offert

En somme, d’une belle édition faisant honneur à la licence qu’elle représente est-on passé à un amer contenu fini à la va-vite et proposé au prix fort malgré tout… Une authentique déception pour les collectionneurs à qui ce produit était avant tout destiné ! Certains railleront peut-être qu’elle est à l’image du jeu qu’elle accompagne mais ce qui est certain c’est que Castlevania vaut tellement mieux que ça…

L’unboxing officiel