Annette est la fiancée de Richter Belmont. Elle apparaît pour la première fois dans Akumajō Dracula X : Chi no Rondo (plus connu sous le titre Rondo of Blood chez nous) sur PC-Engine, puis dans l’adaptation de ce jeu appelée Akumajō Dracula XX sur Super Famicom et Vampire’s Kiss sur Super Nintendo, ainsi que dans son remake The Dracula X Chronicles sur PSP. Enlevée par les sbires de Dracula à son retour parmi les vivants en 1792, Annette est l’archétype de la demoiselle en détresse qui n’a guère que ce rôle à remplir dans la licence étant donné qu’elle ne figure que dans un seul chapitre de l’histoire de Castlevania et ses variantes. Ceci dit, on note quelques différences intéressantes selon les jeux.

Annette 01Quelque soit sa couleur de cheveux, Annette respire la douceur !

Dans Rondo of Blood, on la découvre rapidement dès l’introduction sans alors savoir de qui il s’agit, puis, à l’issue du niveau 5 et de la décapitation de la Mort, une cutscene interrompt l’action pour dévoiler un dialogue entre Dracula et la jeune femme dans la cellule de cette dernière. Le Prince des Ténèbres tente de corrompre Annette à embrasser les forces du Mal et la vie éternelle mais elle s’y refuse catégoriquement, menaçant de se tuer elle-même à l’aide d’un poignard – probablement pour ne pas servir d’appât. La discussion tourne court à l’arrivée de Shaft prévenant son maître de la présence d’un intrus dans le château, et une fois Dracula parti, Annette se languit d’être sauvée par Richter (on notera au passage que si la notice indique clairement la relation entre eux, le jeu n’est pas aussi explicite).

Annette ne se laisse pas faire !

La jeune femme réapparaîtra au cours du niveau 7 si le joueur parvient à ouvrir sa cellule. Si c’est la petite Maria Renard qui la délivre, Annette la remercie un peu maladroitement de son geste, la blondinette croyant que la captive aurait préféré être sauvée par Richter, tandis que si c’est dernier qui vient à son secours, ils s’enlacent à la vue de l’autre. La jeune femme pense que tout est fini et souhaite rentrer au village mais le preux Belmont lui annonce qu’il doit d’abord en finir avec Dracula, ce qui inquiète fortement sa dulcinée.

Maria à la rescousse !

Richter sauve sa belle !

Dans Vampire’s Kiss, Annette et Maria deviennent sœurs (mais sans jamais avoir le patronyme Renard dans ce jeu). Si la trame de cette adaptation est la même ainsi que le rôle du personnage, la fiancée de Richter n’a pas autant d’épaisseur que sur PC-Engine. Elle ne pourra être sauvée que si Maria l’est elle aussi au préalable et à condition que le joueur parvienne à garder la clé vers le niveau 5’ où elle est détenue (ici les ruines aquatiques souterraines et non la tour de l’horloge). En cas d’échec, Annette sera absorbée par Carmilla au sommet de la tour de l’horloge au niveau 6 et Richter ne pourra que contenir son chagrin avec ou sans Maria à la fin du jeu, mais s’il parvient à la délivrer, les deux tourtereaux tomberont dans les bras l’un de l’autre une fois Dracula défait pendant que la petite sœur osera à peine les regarder s’éprendre.

Annette 02Richter ne doit pas échouer !

Dans The Dracula X Chronicles, la relation entre la jeune femme et le Belmont est claire dès le début où Dracula fait sciemment enfermer Annette dans la tour de l’horloge pour attirer le chasseur de vampires à Castlevania. Si Richter échoue ici à la sauver, la jeune femme se transformera en vampire à la fin du niveau 7, et il devra se résoudre à la tuer au lieu d’en finir avec le fantôme de Shaft. Ce cas de figure aura pour conséquence de mener le joueur à une fin alternative dans laquelle le sorcier vient sauver son maître in extremis, obligeant alors à retrouver la jeune femme coûte que coûte (en devant également délivrer les autres captives du Comte, Iris et Tera) pour pouvoir porter le coup de grâce au Prince des Ténèbres.

Les desseins de Dracula concernant Annette sont clairs sur PSP !

Annette devient un vampire !

Ainsi, même si elle n’est qu’un personnage secondaire, Annette ne tient finalement pas simplement le rôle de la demoiselle en détresse et autre princesse à délivrer bien que cela soit totalement le cas dans Vampire’s Kiss. Elle montre une certaine force de caractère à résister à l’envoûtement de Dracula sur PC-Engine, même si elle finit par succomber aux pouvoirs démoniaques au cas où personne ne vient à sa rescousse, tandis que sa docilité est encore plus flagrante sur PSP avec sa transformation vampirique et surtout en raison du fait qu’elle n’a même pas de discussion avec le Prince des Ténèbres !

Il y a beaucoup de retenue entre les amoureux sur PSP !

On regrettera toutefois que son personnage n’ait pas été davantage exploité dans la licence de sorte à lui donner plus de relief et d’intérêt ou simplement à en dire plus sur son destin avec ou sans le chasseur de vampires, comme par exemple dans la suite des aventures de Richter – c’est-à-dire Symphony of the Night sur Playstation et Saturn – alors que c’est le cas de Maria. Mais peut-être faut-il voir là une volonté du réalisateur et producteur Toru Hagihara (avant l’influence de Koji Igarashi) de laisser planer le mystère sur son compte et de valider l’issue de Rondo of Blood quels qu’en soient les détails, le jeu ne possédant que deux fins différentes, l’une avec Richter et l’autre avec Maria…

Annette 03Le côté obscur d’Annette !