Richter Belmont est l’un des héros de Castlevania les plus appréciés aux côtés de son ancêtre Simon et du dhampire Alucard. Il apparaît pour la première fois sur PC-Engine dans Akumajō Dracula X : Chi no Rondo (plus connu sous le titre Rondo of Blood en Occident) en 1993, puis dans son adaptation sur Super Famicom Akumajō Dracula XX (ou Vampire’s Kiss sur Super Nintendo en Europe) en 1995. Bien qu’il y soit jouable, il n’est pas le héros de Gekka no Yasōkyoku (plus connu sous le titre Symphony of the Night chez nous !) sur Playstation et Saturn en 1997 – ce rôle étant attribué à Alucard – mais il tient une place centrale dans l’intrigue. En 2006, Richter fera un caméo remarqué dans Gallery of Labyrinth (ou Portrait of Ruin en Occident) sur DS ; il reprendra son statut de héros dans le remake de sa première aventure dans The Dracula X Chronicles sur PSP en 2007 ; il sera l’un des protagonistes de l’internet radio drama Akumajō Dracula X : Tsuioku no Yasōkyoku (lequel fait suite à l’épisode 32-bits) en 2008, et on le retrouvera de manière plus anodine dans Castlevania Puzzle : Encore of the Night sur système iOS en 2009 ainsi que parmi les personnages jouables de Harmony of Despair sur le XBLA en 2010 (et sur le PSN l’année suivante).

Richter 01Richter, la classe internationale ?

C’est en 1792 que Richter (qui signifie « juge » en allemand) accomplit ses premiers faits d’armes dans Rondo of Blood. Le sorcier Shaft parvient à ressusciter Dracula grâce à un rituel démoniaque et ce dernier ne tarde pas à déchaîner ses armées du chaos pour mettre le pays à feu et à sang. Fort de sa longue lignée de chasseurs de vampires, Richter s’interpose pour mettre un terme à la soif de sang du Prince des Ténèbres. Au cours de sa bataille, il délivrera quatre jeunes femmes enlevées par le Comte, à commencer par l’espiègle Maria Renard (laquelle chasse également les vampires malgré son jeune âge), puis une nonne répondant au nom de Tera, la fille d’un médecin appelée Iris, et enfin Annette qui semble être l’élue de son cœur. On notera au passage que ce dernier détail n’est pas totalement explicite sur PC-Engine alors que la jeune femme est bien présentée comme la fiancée de Richter dans Vampire’s Kiss et The Dracula X Chronicles. Ainsi, le chasseur de vampires mènera sa tâche à bien en vainquant tous les sbires de Dracula un à un (comme le très tenace Shaft) avant d’en finir avec le maître des lieux qui lui promet une nouvelle rencontre en disparaissant dans un rire démoniaque et une gerbe de flammes.

Richter 02Un Belmont déterminé !

Toutefois, on peut remarquer plusieurs différences notables suivant les versions d’une même histoire ; dans Vampire’s Kiss, tous les bosses du jeu d’origine sur PC-Engine ne sont pas présents (rien que Shaft !) ou n’apparaissent pas dans les niveaux attendus ; Richter ne délivre plus quatre jeunes femmes sur sa route mais seulement deux (il s’agit au moins des plus importantes !), seulement Maria ne participe plus à l’aventure activement comme dans Rondo of Blood. De plus, il y a trois fins différentes sur la 16-bits de Nintendo (contre une seule sur la console de NEC et deux sur la portable de Sony) suivant l’aptitude du chasseur de vampires à retrouver les captives de Dracula ; on retiendra surtout que si Richter ne parvient pas à sauver Annette, celle-ci sera absorbée par Carmilla à l’issue du niveau 6 et le joueur devra l’affronter à la place de la Mort au sommet de la tour de l’horloge tandis que le héros rentrera seul sur son cheval à la fin du jeu ou juste avec Maria s’il est venu à sa rescousse. Si le chasseur de vampires ne parvient pas à délivrer sa belle dans The Dracula X Chronicles, Annette deviendra un succube qu’on devra tuer au lieu d’affronter le fantôme de Shaft, lequel reviendra s’interposer entre son maître et Richter avant que celui-ci ne puisse donner le coup de grâce ; plus étrange, la sombre bâtisse ne s’effondre pas à l’issue du combat (contrairement à d’habitude ou à la fin du jeu avec Maria dans Rondo of Blood) que ce soit sur PC-Engine ou sur Super Famicom / Super Nintendo tandis que sur PSP le château reste visible mais est en ruines.

Richter 03Une discussion d’anthologie !

Détail anodin ou non pour les évènements à venir, c’est après la reprise du duel Richter / Dracula au tout début de Symphony of the Night que la narration raconte la disparition du chasseur de vampires quatre années plus tard et le fait que Maria Renard soit partie à la recherche de son ancien compagnon d’armes. La matérialisation de Castlevania un an après, soit en 1797 ramènera la fillette devenue jeune femme en ces lieux hantés, bientôt suivie d’Alucard. Le dhampire y rencontrera Maria puis un homme au parfum d’un Belmont, lequel clamera être le nouveau seigneur du château et enverra ses sbires en découdre avec celui qu’il considère comme un intrus. Plus tard, Alucard sera convaincu qu’il s’agit bel et bien de Richter mais Maria – persuadée du bon fond du Belmont – lui procure des lunettes magiques permettant de voir le Mal, et le fils de Dracula se rend ainsi compte que Richter est manipulé par Shaft lors de leur combat dans la salle du trône ! Il peut ainsi épargner la vie de la marionnette du sorcier en détruisant l’artefact qui l’envoûte. Le chasseur de vampires reprend alors ses esprits et, affaibli, quitte le château avec Maria pendant qu’Alucard part en finir avec les maléfices des lieux. Une fois la quête du dhampire achevée, il sera possible de la recommencer aux commandes de Richter, mais cette nouvelle partie n’est évidemment pas prise en compte dans la chronologie de la licence.

Richter 04Belmont ou Morris, qui sera digne du Vampire Killer ?

Dans Portrait of Ruin dont l’action se situe en 1944, le héros Jonathan Morris devra prouver sa valeur à porter le fouet Vampire Killer en combattant le souvenir du dernier Belmont à l’avoir possédé, en l’occurrence le héros de Rondo of Blood. Au passage, on soulignera que si rien n’explique clairement pourquoi celui-ci en est l’ultime possesseur dans sa famille à ce moment-là (c’est-à-dire avant Julius en 1999), il est raconté dans le jeu DS que l’arme légendaire se retrouve temporairement aux mains des Morris – liés aux Belmont par le sang – mais que ceux-ci sont normalement incapables d’en révéler le vrai pouvoir sans en mourir, alors que la notice de The New Generation sur Megadrive stipule que cette autre famille descend directement des Belmont ! Pour en revenir concrètement au personnage qui nous intéresse ici, il est également l’un des cinq membres de sa famille permettant de lancer l’attaque Dual Crush  « The Greatest Five » dans Portrait of Ruin et une fois le jeu achevé, il sera possible de recommencer l’aventure avec le duo Richter / Maria.

Richter 05Richter ne perd rien de sa superbe même à la radio !

En fait, il faudra attendre l’internet radio drama Akumajō Dracula X : Tsuioku no Yasōkyoku exclusif au Japon (NDLR : titre traduit de façon non  officielle par Castlevania : Nocturne of Recollection et parfois Castlevania : Nocturne of Reminiscence) pour en savoir un peu plus sur ce qui est advenu de Richter suite aux évènements de Symphony of the Night. Situé un an après, Alucard y est accusé de boire du sang humain par l’incube Magnus ; Richter mènera l’enquête pour démêler le vrai du faux, et sauver Maria comme les chasseurs de vampires Cyril et Alexis…

Richter 06Richter revient en ligne pour casser du vampire !

Ceci dit, c’est dans le puzzle game Encore of the Night et le jeu en ligne Harmony of Despair que le chasseur de vampires apparaît pour la dernière fois aux côtés d’autres héros ayant eux aussi combattu les forces du Mal dans Castlevania mais ces épisodes étant dépourvus de réels scénarii il n’y a guère davantage à en dire.

Richter 07De Rondo of Blood à Vampire’s Kiss, un même Richter ?

En outre, on remarquera que s’il porte toujours des vêtements bleus le distinguant facilement de ses congénères, l’apparence de Richter a évolué entre le style anime de Rondo of Blood croqué par Toshiharu Furukawa ou de Vampire’s Kiss d’après Akihiro Yamada – où il porte un bandeau blanc sur des cheveux courts avec une tunique bleue, un pantalon tantôt bleu clair tantôt blanc ainsi qu’une paire de bottes marrons – et celui d’Ayami Kojima dans Symphony of the Night où il arbore une longue chevelure brune avec un long manteau bleu et une chemise blanche que l’illustratrice harmonisera dans The Dracula X Chronicles pour ne pas trop trancher avec le chara-design de ses prédécesseurs, sans oublier que le héros sera également retravaillé pour apparaître dans le medal game Eternal Knights 2 signé Konami.

Richter 08Richter dans Eternal Knights 2, The Dracula X Chronicles, et Symphony of the Night

De plus, comme ses prédécesseurs Trevor, Christopher ou Simon, Richter est associé à un thème musical particulier, en l’occurrence Opposing Bloodlines (ou Divine Bloodlines), c’est-à-dire celui qui ouvre le premier niveau de Rondo of Blood, morceau qui le suivra dans ses apparitions dans Symphony of the Night et Portrait of Ruin.

Par ailleurs, Richter est souvent considéré comme le Belmont le plus fort en raison de ses aptitudes incroyables (que ce soit son salto arrière et ses item crashes dévastateurs dès Rondo of Blood ou sa palette de mouvements spéciaux dans Symphony of the Night) mais on notera que rien n’a jamais été dit officiellement à ce sujet dans les jeux ou les notices. Enfin, Richter symbolise à lui tout seul la grandeur et la décadence des Héros. En effet, s’il est un Belmont aussi droit et valeureux dans sa première aventure à tenir tête à Dracula jusqu’au bout, il en devient l’être faible qui s’est laissé ronger par le doute et séduire par le Mal alors qu’il n’avait plus d’alter-ego à combattre. C’est probablement cette dichotomie du Héros qui rend ce personnage aussi populaire chez les fans (que ce soit consciemment ou non), et on ne sera guère surpris qu’à l’instar de Simon sa première quête pour sauver les siens ait été revue à plusieurs reprises par Konami, bien qu’en ce qui le concerne elle n’en avait pas besoin…

Richter 09Juge impartial ou Roi sans partage ?