Rosa est une jeune femme blonde vampirisée apparaissant dans les quêtes de Reinhardt Schneider et de Carrie Fernandez dans Akumajō Dracula : Mokushiroku (ou simplement Castlevania chez nous) et Akumajō Dracula Mokushiroku Gaiden : Legend of Cornell (c’est-à-dire Castlevania : Legacy of Darkness en Occident), soit en 1852. Les héros la rencontrent tous les deux au petit matin dans le jardin de roses de la villa (niveau 3) où elle arrose les fleurs blanches de sang. Dans un premier temps, elle tente de décourager chacun d’entre eux de poursuivre leur chemin mais devant leur persistance à vaincre le Mal, elle décide d’aider un peu en leur révélant qu’il faut commencer par explorer la bibliothèque et qu’elle a donné la clé à l’aventurier qui les a précédé (c’est-à-dire Charlie Vincent) avant de disparaître telle un fantôme…

Rosa 01

Alliée ou ennemie ?

Rosa 02

Quelle est la valeur d’un chasseur de vampires ?

Si Carrie ne la rencontrera plus, c’est dans la quête du descendant des Belmont que ce personnage secondaire aura un plus grand rôle à jouer. En effet, c’est à l’issue de la mine / du tunnel (niveau 4) que Reinhardt empêchera Rosa de se suicider en s’exposant au soleil ! D’ailleurs, c’est surtout à partir de ce moment de l’aventure que le héros se rend vraiment compte de l’humanité de la jeune femme et de sa volonté de salut alors qu’elle est devenue une créature de la nuit… Rosa implore ensuite Reinhardt de la tuer mais devant son refus, elle pense qu’il n’est pas de taille à vaincre Dracula en faisant tant de sentimentalisme puis disparaît.

Rosa 03

Quel salut pour un vampire ?

Puis, c’est après avoir vaincu le béhémoth au centre du château (niveau 5) que Reinhardt tombera une nouvelle fois sur Rosa, à la différence que cette fois-ci elle lui barre la route, bien décidée à en découdre avec le chasseur de vampires à coups de rapière ! Elle est en réalité manipulée par la Mort et le héros n’a d’autre choix que de combattre celle qui ne lui voulait aucun mal jusqu’ici. Le descendant des Belmont sort vainqueur de la lutte et la femme vampire lui demande de l’achever mais celui-ci n’en fait rien. La Faucheuse promet alors qu’elle finira par succomber totalement à son état maléfique avant de disparaître avec sa marionnette…

Rosa 04

Rosa croit en Reinhardt !

Ensuite, c’est au sommet de la pièce des horloges que la Mort piège Reinhardt pour une ultime confrontation. Blessé par une faucille de son ennemi, le héros est sur le point de recevoir le coup de grâce quand Rosa surgit de nulle part et reçoit l’attaque de plein fouet. Alors à l’agonie, elle reconnaît la pureté du cœur du chasseur de vampires et sa capacité à vaincre Dracula. Reinhardt fait une prière pour le salut de son âme juste avant que son corps ne s’évanouisse pour de bon… et de vaincre la Mort elle-même !

Rosa 05

Destin ou fatalité ?

Pourtant, un miracle a lieu à la bonne fin de la quête du chasseur de vampires ; en effet, une fois téléporté sur une colline hors de Castlevania après avoir vaincu Dracula, le héros voit une rose rouge tomber du ciel et un halo de lumière divine ramène Rosa à la vie, débarrassée de la malédiction du baiser du vampire ! Et c’est en philosophant sur le Destin des hommes qu’ils contemplent l’effondrement du château maléfique et l’avènement d’un jour nouveau, peut-être même en voyant naître de l’amour entre eux…

Rosa 06

Une rose qui ne manque pas de piquant ?

Ainsi, bien qu’elle soit un personnage secondaire, Rosa apporte une saveur inédite dans la licence en remettant en cause à sa manière le simple manichéisme du Bien et du Mal lié à sa condition vampirique pourtant déjà mis en défaut à travers le personnage torturé d’Alucard dans Symphony of the Night sur Playstation et Saturn. En effet, il s’agit là d’une jeune femme transformée en vampire qui refuse de perdre son humanité en succombant aux tentations de sa nouvelle nature, et qui préfère mourir à la place, tourments quelque peu similaires à ceux de Louis, le protagoniste du film Entretien avec un vampire (1994) incarné par Brad Pitt, adapté du roman d’Anne Rice. Elle en devient ainsi une créature de la nuit vertueuse, à l’inverse du personnage d’Annette par exemple qui tient davantage de la vierge pervertie si jamais Richter Belmont ne parvient pas à la délivrer à temps dans The Dracula X Chronicles sur PSP. En effet, dans ce cas la fiancée du héros se transforme en vampire à l’issue du niveau 7 et s’en prend à lui sans hésitation ! Aussi, c’est l’authentique bonté de Rosa qui la pousse à résister à sa condition et à préférer une véritable mort, force de caractère qui parvient à la faire renaître bien humaine une fois le Mal incarné par Dracula éradiqué…

En définitive, Rosa est un personnage secondaire important dans l’aboutissement de la quête de Reinhardt Schneider ; si d’abord elle remet en cause sa valeur de chasseur de vampires, elle finit par croire en sa capacité à vaincre le Prince des Ténèbres en se sacrifiant pour lui, geste altruiste qui renforcera la détermination du héros à aller jusqu’au bout de lui-même en restant fidèle à ses principes. Elle s’éloigne ainsi vite de l’image des faire-valoir féminins lisses en ne se comportant justement pas en une simple demoiselle en détresse mais en faisant tout pour garder son âme et son humanité alors qu’il lui serait si facile de succomber au mal qui la ronge…