Prévu pour partager l’affiche de Castlevania : Resurrection sur Dreamcast avec son ancêtre Sonia, Victor Belmont est un héros maudit car l’épisode 128-bits ne verra jamais le jour ! Heureusement, son prénom sera réhabilité dans Lords of Shadow 2 sur PS3, Xbox 360 et PC où il apparaît en tant que personnage secondaire…

Victor Belmont 01

To be a Belmont or not to be a Belmont ?

Malgré l’annulation du titre sur l’ultime console de Sega, le background du protagoniste est connu dans ses grandes lignes ; voici ce qu’en dit la fiche du personnage :

Victor Belmont 02

La fiche personnage de Victor

« Un joueur errant et un mercenaire, Victor a choisi de ne pas accepter l’héritage de chasseur de vampires des Belmont en fuguant de chez lui très jeune. Au cours de ses voyages, Victor apprit non seulement l’art mais également la science de la guerre, tout en essayant d’éviter sa véritable destinée dans les politiques troubles de l’Europe du XIXème siècle. Mais le sang du clan Belmont ne peut être ignoré à jamais, et Victor finira par retourner au pays de sa naissance en tant que rebelle et paria. »

Victor Belmont 03

Victor face à un esprit !

L’animation de sa séquence d’introduction (visible ci-dessous) montre le personnage disparaître mystérieusement alors qu’une rixe est sur le point de débuter après une partie de cartes dans un bar, pour le voir téléporté en Transylvanie devant Castlevania… en 1666 ! Ainsi, c’est bien quelques siècles avant sa naissance que celui qui refuse son Destin se retrouve à l’embrasser malgré lui en retrouvant la matriarche de son illustre lignée sur sa route. Au passage, on imagine volontiers que le scénario du jeu devait amener Sonia à faire comprendre à son descendant d’une manière ou d’une autre non seulement qu’il ne pouvait pas se défiler de son sang de Belmont mais également – voire surtout ! – que leur lutte contre les forces du Mal incarnées par Dracula est nécessaire pour la survie de l’humanité…

La supposée introduction de Victor dans Resurrection…

Spoil-CVDans Lords of Shadow 2, Victor Belmont se présente comme le « commandant de la Confrérie de la Lumière et le dernier de [son] illustre lignée ». Sa fiche personnage détaille davantage son background et met en avant l’enjeu de son existence :

Victor Belmont LoS2 01

Victor le preux barbare ?

« Après la destruction de la Confrérie de la Lumière par Dracula, les rescapés se rassemblèrent pour trouver un nouveau chef, le dernier descendant de Simon Belmont. Au cours des siècles suivants, les Belmont dirigèrent la Confrérie, en attendant le retour du Prince des ténèbres. A cette époque, Victor Belmont est le dernier représentant de cette illustre famille et le chef actuel de la Confrérie.

Il a gagné ce poste en prouvant qu’il avait la valeur et l’honneur nécessaires pour servir la cause et un attachement total à la protection de la vie humaine. Il dispose de saintes reliques, portées par Gabriel lors de son combat contre les Seigneurs de l’Ombre, qui furent rassemblées après d’infatigables recherches dans les ruines du château.

Aujourd’hui, le destin de l’humanité repose sur la plus importante décision que ce soldat de Dieu aura à prendre.

Sera-t-il capable de mettre ses croyances et ses préjugés de côté pour le bien de l’humanité ? »

Victor Belmont LoS2 02

Belmont’s Creed ?

Passant son temps à parcourir la ville de Castlevania en dissimulant son visage avec une capuche (rappelant au passage les divers héros d’Assassin’s Creed) pour espionner les faits et gestes des sbires de Satan, Victor attire Dracula dans une église après une course-poursuite. S’engage alors un âpre combat entre les deux personnages dans lequel le descendant des Belmont révèle toute l’étendue de ses pouvoirs en se battant comme Gabriel jadis mais où la supériorité de Dracula ne fait finalement aucun doute. Ce dernier épargne la vie de son adversaire balafré en entendant les pleurs d’un bébé puis en découvrant des humains. Victor se relève ensuite, et révèle son identité à Dracula. Il explique que les derniers survivants se terrent dans les profondeurs de la ville mais qu’ils sont infectés. Le Prince des Ténèbres n’hésite alors pas à donner l’antidote à celui qui voulait encore le tuer quelques minutes auparavant.

Le combat fait rage !

Victor décide de faire confiance à Dracula et de lui apporter son aide en dénichant le deuxième acolyte. Et c’est à la place de la Victoire qu’il offre sa vie en guise de stratagème pour atteindre son but en se laissant transpercer le corps par l’épée d’une statue animée par la proie du Prince des Ténèbres ! Dracula récupère ensuite sur sa dépouille le dernier morceau du Miroir du Destin qu’il cherchait avant de poursuivre sa quête…

Victor devient martyr !

Victor Belmont LoS2 04

Un héros prêt à tout pour sauver les siens !

En définitive, il semble assez évident que MercurySteam a voulu faire un clin d’œil au Victor Belmont de Resurrection en imaginant un homonyme totalement opposé qui lui n’hésite pas une seule seconde à embrasser son destin de protecteur de l’humanité jusqu’au bout en allant jusqu’au sacrifice de sa propre vie, non pas au terme d’un combat haletant ou pour être le bouclier humain de Dracula par exemple, mais juste pour obliger le deuxième acolyte à sortir de l’ombre et ainsi permettre au héros tourmenté de Lords of Shadow 2 de localiser son futur ennemi !

Toutefois, il est intéressant de noter qu’un fichier du jeu dévoile que Victor devait à l’origine se prénommer Julius, c’est-à-dire l’ultime Belmont de la chronologie officielle (lequel parvint à débarrasser le monde de Dracula une bonne fois pour toutes en 1999 et à enfermer Castlevania dans une éclipse), héros alternatif d’Aria of Sorrow sur Game Boy Advance et de sa suite Dawn of Sorrow sur DS. Seulement, nul ne sait pourquoi MercurySteam décida de ce changement de prénom alors que celui de Julius aurait également bien fonctionné comme clin d’œil étant donné sa place dans la lignée de sa famille.

Enfin, l’apparence de Victor est à l’origine celle du héros de Lords of Shadow dans les premières ébauches du personnage quand le projet consistait à réinventer la quête de Simon Belmont, c’est-à-dire avant que la décision de créer un tout nouveau protagoniste appelé Gabriel ne fût prise et que celui-ci ne revête le chara-design qu’on lui connaît. Pour Mirror of Fate, le fils de Trevor eût droit à un look évoquant celui offert par Ayami Kojima dans Castlevania : Chronicles sur Playstation, et c’est ainsi comment l’apparence barbare initiale du Belmont de Lords of Shadow devint celle de son ultime descendant dans la conclusion de la trilogie éponyme ! On notera enfin que dans son artwork d’origine, Victor semble avoir une mèche blanche et l’œil droit fermé, éléments rappelant vite Guts, le héros sans concession du manga Berserk

Victor Belmont Guts

Berserkvania ?