Cornell, également connu sous le nom « Croissant de lune bleu », est un homme-bête capable de se transformer en loup-garou pour accroître ses pouvoirs. Il est le premier protagoniste d’Akumajō Dracula Mokushiroku Gaiden : Legend of Cornell (ou Castlevania : Legacy of Darkness en occident) sur Nintendo 64 et apparaît également au casting de Castlevania : Judgment sur Wii. Son nom est également au générique de Castlevania : Lords of Shadow sur Playstation 3, Xbox 360 et PC mais il s’agit d’un personnage complètement différent, l’épisode en question étant un reboot de la licence.

Cornell

Un héros toutes griffes dehors !

Cornell 02

Un héros mystérieux !

Pour commencer, il faut savoir que le loup-garou devait initialement être jouable dans Akumajō Dracula : Mokushiroku (ou Castlevania) sur Nintendo 64 ; en effet, il était même le second héros sur lequel planchaient les développeurs ! Il portait originellement le nom de Cornell Reinhart mais il perdit rapidement son patronyme, lequel devint le prénom du descendant des Belmont (assorti d’une petite modification orthographique au passage).

Dans Konami Magazine Volume 5 de novembre 1997 (p. 61), il était présenté comme un loup-garou dont la sœur Ada aurait été tuée. Il aurait été fait prisonnier par Dracula (hypothétiquement en raison de ses pouvoirs que le Prince des Ténèbres souhaitait accaparer) avant d’être délivré en cours de route par Reinhardt Schneider (peut-être même que ce dernier aurait dû le vaincre comme Trevor Belmont devait affronter Grant Danasty ou Alucard pour s’en faire un allié dans Dracula’s Curse sur NES).

Aussi, même si rien n’a jamais été affirmé en ce sens dans la presse, on imagine facilement que la vision originelle du game designer Takeo Yakushiji était vraisemblablement de calquer la progression de ce premier épisode en 3D de la licence sur celles de Dracula’s Curse ou de Rondo of Blood sur PC-Engine, jeu dans lequel Maria Renard doit être sauvée par Richter Belmont avant d’être jouable, chaque héros poursuivant ensuite l’aventure seul de son côté et ayant sa propre fin.

Seulement, faute de temps de développement alloué, Cornell fût coupé au montage au profit de la jeune Carrie Fernandez avant de prendre le rôle principal de Legacy of Darkness quelques mois plus tard (avec pour vestige sa tenue originelle en tant que costume alternatif). Son background en fût affecté car sa quête se déroule huit années avant celles de Reinhardt Schneider, Carrie Fernandez et Henry Oldrey, soit en 1844. Voici comment le manuel européen du jeu présente ce héros atypique dans la licence :

Cornell 03

Un héros qui sait contrôler la bête qui est en lui !

« Ce jeune guerrier homme-bête s’est servi du pouvoir des anciens afin d’acquérir, non seulement une force et une puissance inégalée, mais aussi un corps physique quasi immortel. Ses réflexes rapides comme l’éclair et sa technique de combat lui ont valus le surnom de croissant de lune bleu.

Il y a fort longtemps, les hommes-bêtes ont renoncés à leurs pouvoirs magiques, afin de vivre en harmonie avec les humains, mais grâce à un entraînement très strict, et à une force de caractère hors du commun, Cornell a acquis la faculté oubliée de se transformer en loup-garou, ce qui lui donne une capacité de combat encore plus incroyable.

Cornell commence maintenant son long périple en quête de sa sœur Ada, qui a été enlevée. Le cœur lourd, il se dirige vers le sombre et inquiétant château, ne sachant pas quelles noires surprises l’y attendent… »

On notera que le manuel japonais mentionne qu’à l’origine un sort fût jeté sur une tribu de guerriers qui devinrent ainsi les hommes-bêtes, sans préciser s’il s’agit là d’une volonté de la part de ses membres ou d’une malédiction, mais l’introduction de Cornell dans Judgment sur Wii opte pour la deuxième solution, le personnage étant enfermé sous sa forme bestiale. D’ailleurs, la trame de ce héros dans cet épisode non canonique de la licence l’amène à percer le mystère derrière cette incapacité à retrouver forme humaine comme il le souhaite et à retrouver son village, d’autres personnages comme la Mort ou Aeon étant derrière ces agissements démoniaques.

Cornell 04

Cornell se bat pour lever le sort qui pèse sur lui !

Ces évènements se dérouleraient juste avant l’introduction de Legacy of Darkness, c’est-à-dire quand Cornell arrive dans son village en feu, attaqué par les armées des ténèbres. Sa sœur adoptive Ada ayant été enlevée, il trace son odeur jusqu’à Castlevania. Une fois dans l’enceinte, le loup-garou tombe sur son vieil ami et rival Ortega qui semble être derrière les sombres agissements ayant mené le héros au château, mais l’autre homme-bête disparaît en promettant que la vérité éclatera bien assez tôt…

Cornell 05

Un héros protecteur !

Au niveau suivant (la villa), Cornell rencontre le seigneur Oldrey, propriétaire des lieux vampirisé cherchant à étancher sa soif sur sa propre épouse Mary ! Celui-ci ne parvenant pas à ses fins, il tente de se satisfaire sur le héros mais est vite mis en déroute. Mary Oldrey explique ensuite au loup-garou ce qui s’est passé : un homme appelé Gilles de Rais et une femme dénommée Actrise ont fait du bon seigneur Oldrey ce qu’il est aujourd’hui (un vampire donc), et il se mit à vouloir que sa propre famille devienne comme lui… La femme ne pouvant se résigner à quitter son époux ni à devenir une créature de la nuit, elle implore le lycan d’aider son jeune fils Henry à s’échapper. Cornell accède à sa requête et trouve l’enfant dans le jardin de la demeure, poursuivi par un jardinier démoniaque immortel ! Une fois hors de danger, le héros confie à Henry le pendentif d’Ada, lequel permet d’être protégé par les loups, afin qu’il puisse quitter les lieux par ses propres moyens… Cornell retourne ensuite avertir Mary Oldrey que son fils est en sécurité, la femme offrant alors en récompense la clé de cuivre indispensable pour accéder à la crypte.

Cornell 06

Un héros qui ne se laisse pas faire !

C’est dans ce lieu de repos que le loup-garou tombe en embuscade sur Gilles de Rais et Actrise (laquelle n’est qu’une simple spectatrice) pour jauger son pouvoir d’homme-bête. Une fois la force du héros démontrée, les ennemis disparaissent en déclarant que celui-ci devrait pouvoir offrir un bon combat à leur maître. Cornell poursuit sa progression dans Castlevania jusqu’à la tour des duels où Ortega lui tend un piège en le forçant à affronter un homme-bête dont le pouvoir bestial a été débloqué par Dracula lui-même avant de disparaître une nouvelle fois. Le héros retrouvera son rival au sommet de la pièce des horloges pour déterminer lequel d’entre eux est réellement le plus fort : Cornell grâce à son ascétisme ou Ortega grâce au pouvoir de l’homme-bête sommeillant en lui révélé par le Prince des Ténèbres ?

Cornell 07

Un combat inégal ?

Ce dernier provoque le loup-garou en lui rappelant qu’Ada et lui ne sont même pas liés par le sang et qu’elle doit être prête à être sacrifiée à Dracula à ce moment, avant de se transformer en chimère et de se lancer dans une lutte âpre de laquelle Cornell finit par sortir vainqueur. Ortega reconnaît sa défaite et la supériorité de son adversaire en lui confiant qu’il est peut-être encore temps de sauver Ada… Il a agi dans le seul but de réussir à surpasser son rival de toujours dans un combat où celui-ci ne retenait pas ses coups, en vain. Son seul regret est le mal qu’il a fait aux villageois pour y parvenir, puis il finit par se jeter dans le vide et par exploser, son pouvoir étant devenu incontrôlable…

Cornell 08

Un lourd secret !

Cornell finit par retrouver sa sœur adoptive dans la tour de l’horloge mais ce moment est de courte durée car la Mort elle-même les sépare et enferme Ada dans un cristal rouge géant avant de disparaître avec elle. Le lycan n’a d’autre choix que de poursuivre sa route jusqu’au donjon. Là, il revoit sa sœur dans sa prison de verre mais c’est au tour du Prince des Ténèbres lui-même de s’interposer ! Cornell parvient à vaincre Dracula mais celui-ci n’a pas dit son dernier mot, révélant au passage qu’il connaît bien son secret : Ada est en réalité une survivante des humains que les hommes-bêtes ont massacré ! Elevée par le probable bourreau de sa famille comme si elle appartenait réellement aux hommes-bêtes, Ada finit par être absorbée par Dracula qui montre alors sa forme démoniaque. Un nouveau combat débute mais là encore Cornell finit par vaincre son adversaire sauf que celui-ci tente d’emmener avec lui Ada dans les ténèbres. Le héros n’a d’autre choix que de projeter sa forme bestiale à la rescousse de sa sœur, et c’est son pouvoir de lycan que Dracula emporte avec lui, pouvoir que le Prince des Ténèbres avoue être son véritable dessein depuis le début ! Mais peu importe pour Cornell, Ada est saine et sauve…

Cornell 09

Un loup pour une humaine !

Enfin réunis, les deux rescapés s’enfuient loin de Castlevania jusqu’à une forêt, et alors que Cornell s’apprête à révéler son secret à sa sœur adoptive, le jeune Henry Oldrey fait son apparition et leur raconte autour d’un feu de camp comment s’est passée sa fuite, protégé par les loups. Le héros se perd dans ses souvenirs avant d’en être sorti par Ada qui veut repartir à zéro alors que le jour se lève, même si leur village a été détruit. Elle lui confie même savoir qu’ils ne sont pas liés par le sang mais que ça n’a pas d’importance s’ils restent ensemble. Etonné par cette révélation, Cornell n’en est pas moins soulagé et la petite troupe quitte le feu de camp et la forêt alors que la lumière du soleil illumine de plus en plus le pays…

Cornell LoS 01

Cornell dans Lords of Shadow : de l’homme…

Enfin, c’est dans le premier volet de la trilogie Lords of Shadow qu’un personnage répondant également au nom de Cornell apparaît directement. Dans cet épisode, le personnage est le seigneur noir des Lycans et premier des trois Seigneurs de l’Ombre que Gabriel Belmont doit affronter pour récupérer un morceau du masque de Dieu. Ce dangereux adversaire possède une grande force et attaque à l’aide d’un marteau de guerre géant qu’il manipule très aisément malgré son poids. Il a également le pouvoir de se transformer en lycan, ce qui a pour effet de décupler ses forces et sa vitesse, laquelle vient initialement des bottes de cyclone, relique de combat issue du temps où Cornell était un homme de bien et l’un des membres fondateurs de la Confrérie de la Lumière à laquelle Gabriel appartient. Le héros tragique de ce reboot viendra à bout de son adversaire et récupèrera ces bottes qui lui seront d’une grande utilité dans sa quête.

Cornell LoS beast

… à la bête !

Pour conclure, Cornell est un personnage atypique dans la licence en raison de sa nature et de ses motivations. C’est en effet la première fois avec Legacy of Darkness qu’un héros est un lycan, espèce démoniaque étant toujours apparue comme un ennemi ou un boss à abattre jusqu’ici dans la série. Il rejoint ainsi Alucard dans les rangs des protagonistes à ne pas être humain et à appartenir au royaume de la nuit, sauf qu’il a la particularité de ne pas vouloir particulièrement se battre pour le bien de l’humanité en vainquant Dracula, mais pour sauver celle qu’il considère être de sa famille. Nul doute que ce sont sa force, son côté sombre et sa noblesse d’âme qui lui donnent autant de charisme et l’ont amené à réapparaître dans la liste des combattants de Judgment et au casting de Lords of Shadow, même sous une forme très modifiée !

Cornell 01

Un héros fier, sombre… et inhabituel !