Hugh Baldwin est un personnage secondaire apparaissant dans Castlevania : Circle of the Moon sur Game Boy Advance dont l’action se déroule en 1830. Il est le fils et disciple de Morris Baldwin ainsi que le compagnon d’armes de Nathan Graves.

Hugh Baldwin 01

Un chasseur de vampires déterminé !

Hugh Baldwin 02

Un fils aimant ou en quête de reconnaissance ?

Au début de l’épisode, Dracula – revenu dans le monde des humains grâce à Camilla – sépare les deux jeunes amis de leur maître. C’est au terme d’une chute vertigineuse que Hugh décide de partir seul à la rescousse de son père et demande à Nathan de s’en aller, mais ce dernier souhaite lui aussi retrouver Morris Baldwin. C’est dans la tour des machines que le héros du jeu croise son ami qui a été mis en échec par un boss, un golem. Malgré sa défaite, Hugh s’énerve contre Nathan qu’il accuse de vouloir lui prendre toute sa gloire avant de s’enfuir.

Plus tard, les rivaux se rencontrent à nouveau dans la chapelle où le décidément très entêté Hugh ordonne à Nathan de ne pas se mêler au combat qu’il vient de livrer au boss Adramelech alors que ce dernier a considérablement affaibli son adversaire ! Le protagoniste principal passe outre la requête de celui qu’il considère toujours comme son ami et parvient à vaincre l’énorme ennemi enchaîné ; mais à son retour, au lieu de le féliciter, Hugh s’emporte et déclare que c’est uniquement le pouvoir du Hunter Whip qui a permis à Nathan de triompher. Il poursuit en affirmant qu’il lui a toujours été supérieur pendant leurs années d’entraînement et que si leur maître a préféré lui remettre le fouet magique et non à son propre fils, c’est parce que son jugement a été obscurci par le souvenir des parents de Nathan qui ont combattu Dracula à ses côtés il y a dix ans (et péri dans la bataille) ; c’est ensuite qu’il quitte les lieux, furieux.

Hugh Baldwin 03

Hugh va trop loin !

Plus tard, juste avant leur affrontement, Camilla tente de faire accepter sa part sombre à l’héritier du Hunter Whip mais celui-ci refuse de se laisser corrompre. L’alliée de Dracula lui rétorque alors que son ami fût plus facile à convaincre avant de lancer les hostilités, sans laisser de place à davantage d’explications. Une fois vaincue, Camilla promet que le Prince des Ténèbres retrouvera bientôt tous ses pouvoirs et commence une phrase au sujet du sort des Baldwin père et fils qu’elle ne finira pas, succombant à ses blessures dans un cri d’effroi.

Peu avant la fin du jeu, Nathan rencontre Hugh au sommet de l’Observatoire dans une parfaite réplique de la salle du trône des épisodes précédents. D’abord soulagé de retrouver son ami pour lequel il imaginait le pire après les déclarations de Camilla, le héros se rend compte que son rival est en réalité possédé par Dracula alors que Hugh essaie de le frapper de son épée, prétextant une nouvelle fois qu’il est le plus fort d’eux deux et qu’il va le prouver à son père une bonne fois pour toutes en terrassant l’héritier du Hunter Whip ! La lutte entre les deux chasseurs de vampires est âpre, Hugh pouvant aussi bien attaquer avec son épée qu’à l’aide des armes secondaires de Nathan (à l’exception de la montre), sans oublier que le pouvoir des ténèbres lui confère une force et une rapidité impressionnante et qu’il devient encore plus redoutable dans la seconde partie du duel où il lance toute sa rage dans la bataille, notamment à travers une attaque magique meurtrière avec des épées volantes – laquelle rappelle bien vite celle de Soleiyu Belmont face à son propre père Christopher dans Belmont’s Revenge sur Game Boy.

Hugh Baldwin 04

Hugh est possédé !

Le héros parvient finalement à sortir vainqueur du combat mais refuse de porter le coup de grâce à son ami qui – heureusement – retrouve enfin ses esprits. Hugh finit par avouer qu’il était jaloux que son père ait choisi Nathan comme son successeur alors qu’il pensait posséder toutes les qualités pour le devenir, et que c’est certainement parce que Morris Baldwin avait vu la soif de reconnaissance de son fils comme une faiblesse que celui-ci décida de choisir une âme pure pour être digne de porter le Hunter Whip… Puis, il insiste pour que Nathan le laisse et parte sauver leur maître.

Une fois Dracula vaincu une première fois, Hugh porte assistance à son père et implore son ami de poursuivre le Prince des Ténèbres pour le bannir une bonne fois pour toutes, sans oublier de revenir sain et sauf du combat, ce que Nathan jure d’accomplir. Enfin, c’est à l’issue de la confrontation (et du jeu) que Hugh et son père retrouvent l’héritier du Hunter Whip victorieux sur une colline aux abords du château. Si Morris remercie ses deux disciples pour leurs actions, il précise que son fils devra recommencer son entraînement à zéro, ce que ce dernier accepte avec humilité, comme une renaissance maintenant qu’il a pris conscience de sa faiblesse. Ceci dit, Hugh ne manque pas de déclarer qu’il prendra la place de Nathan si celui-ci se ramollit, et le héros annonce avoir hâte de relever le défi…

Hugh Baldwin 05

De la rage à la raison !

En résumé, c’est bien son orgueil qui amène le fils Baldwin à sa perte, à l’instar de Richter Belmont dans Symphony of the Night qui se laisse séduire par Shaft pour permettre le retour de Dracula et pouvoir revivre son heure de gloire ad vitam eternam comme il l’explique à Alucard. Ainsi, il grossit les rangs des personnages de la licence séduits par les forces du Mal (et il ne sera pas le dernier…), qu’ils soient chasseurs de vampires émérites comme Soleiyu ou Richter Belmont, ou « simples » victimes du pouvoir des Ténèbres tels Annette dans The Dracula X Chronicles ou Charlie Vincent dans les épisodes Nintendo 64. En définitive, si sa corruption n’a absolument rien d’originale dans la série, ce sont les multiples rencontres entre les deux rivaux au cours du jeu et les révélations en découlant qui montrent bien le cheminement progressif de Hugh vers le côté obscur et apporte toute sa saveur au protagoniste, même s’il est vite facile de deviner la tournure des évènements, alors que le basculement de personnages similaires n’est pas aussi développé dans les épisodes où ceux-ci apparaissent car leur traîtrise est davantage assénée au joueur dans la narration qu’autre chose. De cette manière, Hugh Baldwin parvient à se différencier de ses homologues chasseurs de vampires corrompus mais on déplorera évidemment un manque de prise de risque dans la caractérisation du personnage qui en devient bien vite trop évidente – pour ne pas dire classique – dans Circle of the Moon